Procédés et modes de pêche prohibés

Sont interdits l'ensemble des procédés et modes de pêche suivant:

 

- Pêche à la main, sous la glace ou en troublant l’eau (sauf à la gratte pour la pêche du goujon).


- Emploi ou usage de tous procédés ou engins destinés à capturer le poisson autrement que par la bouche (épuisette permise pour sortir de l’eau le poisson déjà ferré).


- Pêche à la traîne.


- Utilisation d’armes à feu, de fagots, de lumières ou de trimmers et autres engins similaires.


- Utilisation comme appât ou comme amorce d’oeufs de poissons, naturels ou artificiels.


- En 1ère catégorie, utilisation de l’asticot ou d’autres larves de diptères (tifises, vers de vase,…).


- En 1ère et 2ème catégories, utilisation comme vif ou appât des poissons appartenant à des espèces qui font l’objet de tailles limites de capture (ex; brochet, sandre, truites, saumon de fontaine,  black-bass, ombre commun, esturgeon, ...) ou étant désignés comme des espèces susceptibles de provoquer des déséquilibres biologiques (ex. perche soleil, poisson chat, écrevisse signal, écrevisse de Louisiane, écrevisse clarkii, ...) ou des espèces protégées au titre de la loi sur la protection de la nature (ex. vandoise, bouvière,...) ou appartenant à des espèces non représentées sur le territoire national (ex carpe amour).


- Utilisation de vifs, d’appâts et de leurres susceptibles de capturer le brochet de façon non accidentelle en période de fermeture de la pêche de cette espèce.


- Utilisation d’anguilles pour la pêche au vif.


- Pêche à plus d’une ligne dans les cinquante mètres à l’aval immédiat des barrages, écluses, passes à poissons et autres ouvrages.
Attention, il existe des réserves de pêche temporaires classées par arrêté préfectoral dans lesquelles il est strictement interdit de pêcher.


- Pêche dans le sas des écluses.


- L’utilisation d’une carafe à vairons de deux litres maximum est uniquement autorisée dans les eaux de seconde catégorie pour la capture des vairons et des autres espèces piscicoles utilisées comme amorces.